Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

" J'ai tout de suite adoré la ville, son urbanisme aux larges et profondes perspectives, son ambiance à la fois populaire et apaisée." 
Boris
Commerçant
" J'ai tout de suite adoré la ville, son urbanisme aux larges et profondes perspectives, son ambiance à la fois populaire et apaisée." 
Boris
Commerçant

Vivre à Le Havre

Pourquoi venir vivre au Havre ?

Je suis né en Lorraine et y ai vécu une partie de mon enfance, même si étant fils de militaire, j’ai pas mal bougé, en France et à l’étranger, au gré des affectations de mon père : Berlin, Aix-les-Bains, Djibouti, Rochefort-sur-Mer et Orléans où j’ai passé mon baccalauréat. J’y ai commencé mes études supérieures, poursuivies à Brest et achevées à Paris, cela sans objectif professionnel. Après mon service militaire, l’avenir s’ouvrait complètement à moi. J’ai fait un grand voyage de plusieurs mois en auto-stop en Europe.

Après une expérience de quelques années à Paris chez des grands noms du thé, il était temps pour moi d’ouvrir ma propre boutique. Ayant des amis à Nantes, de la famille dans le Pays de Caux, j’ai rapidement plutôt prospecté l’ouest de la France. Mais j’ai finalement écarté Nantes, très dynamique, mais trop chère…, Rouen, une ville que je trouve un peu encaissée et Caen, une ville assez dense et avec une ambiance surtout étudiante. Le Havre, ville aérée et un peu “confidentielle”, s’est vite imposée comme mon port d’attache !

Ce que j'y ai trouvé

J’ai tout de suite adoré la ville, son urbanisme aux larges et profondes perspectives, son ambiance à la fois populaire et apaisée. Et puis, il y a plein de petites choses qui m’y attachent, comme à une personne que l’on aime, et qui rythment le quotidien : les résultats du HAC foot, club doyen, les petites salles de concerts, les célébrations au temple protestant…

Ce que j'aime faire au Havre

Travaillant de 10h à 20h, 6 jours sur 7, je n’ai pas beaucoup de temps pour sortir, mais je suis bien dans ma “maison de thé”, un lieu cocoon dans le coeur de la ville. Ma boutique et salon L’Air du Thé est entre La Galerne, fameuse librairie – et non loin de la médiathèque Niemeyer, du nom de son célèbre architecte – et les jardins de l’Hôtel de ville. Emplacement qui m’assure du passage du chaland et facilite mon approvisionnement en livres! Par ailleurs, je ressens comme un privilège de venir à pied à mon travail, en ce moment, en longeant les bassins Vatine, de L’Eure, Vauban et du Commerce.”

Ce que j'aime faire en Normandie

J’ai peu de temps de loisirs, mais quand des amis me visitent je m’empresse de les conduire à la plage du Tilleul, à laquelle on accède uniquement à pied par une valleuse arborée de 2 km. Une plage qui se mérite donc, mais elle en vaut la peine car elle offre dans une succession de baies de superbes vues des falaises d’Etretat. Mais c’est un tuyau de Cauchois, ne le diffusez pas trop…

Ce que j'aime moins

(NDLR sourire) justement le fait que les Havrais soient des gens un peu méfiants, des taiseux… Ce n’est pas de la froideur, mais il faut prendre son temps pour se faire connaître et apprécier.

Mon quartier au Havre

J’habite le quartier de l’Eure, derrière les docks, où ont été aménagés les Docks Vauban, un centre commercial très design avec un cinéma. Pas loin de chez moi se trouvent aussi Les Bains des Docks, un superbe complexe aquatique conçu par Jean Nouvel. J’aime ce quartier mi-industriel, mi-portuaire, assez composite. A quelques encablures, le quartier des Neiges est une enclave urbaine au charme insolite. En plein port, circonscrit de bassins et de canaux, c’est un quartier de pavillons ouvriers de grand intérêt, un village au milieu des containers.

 

Envie de découvrir d'autres villes ?

Découvrez notre classement des villes les plus venteuses !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Perpignan

Anaïs : « Entre les plages et l’animation des bars l’été, les stations de ski comme Les Angles ou Font-Romeu et les randonnées dans le coin, moi qui suis très nature, je m’y retrouve complètement ! »

Lire la suite »

Vivre à Hyères

Bénédicte : “Ici, l’éducation est tournée vers le sport en plein air : cours de sport sur la plage, voile au centre aéré et classe verte sur l’île de Porquerolles… Le paradis pour une famille !”

Lire la suite »

Vivre à Bordeaux

Myriam : “La beauté de la ville nous a conquis ! Deux ans et demi plus tard, nous validons à 200 % notre choix !”

Lire la suite »

Vivre à Montpellier

Nicolas et Céline : “On apprécie de pouvoir rejoindre la mer en tram, le soir on peut décider de pique-niquer sur la plage de Carmon et en une petite demi-heure on y est !“

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES