Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

" Les Tourangeaux sont décontractés et bons vivants, plutôt épicuriens. On n'est pas dans le pays de Rabelais pour rien ! "
Clémence
Originaire de Saumur
" Les Tourangeaux sont décontractés et bons vivants, plutôt épicuriens. On n'est pas dans le pays de Rabelais pour rien ! "
Clémence
Originaire de Saumur

Vivre à Tours

Pourquoi venir vivre à Tours ?

Le hasard ! Au départ, j’aurais dû me retrouver à Saint Nazaire pour une licence professionnelle technico-commercial. Au dernier moment, mon maître de stage a préféré l’IUT de Tours, à une semaine de la rentrée … ! Je suis donc arrivée sur Tours de façon précipitée. Heureusement, mon parrain habitait sur place et a pu m’héberger ponctuellement pendant mon année d’alternance entre Angers et Tours. C’est donc en tant qu’étudiante que j’ai découvert Tours.

Ce que j'y ai trouvé

L’amour et du travail, tout ce qu’il faut pour rester ! Ce qui m’a surtout surprise, c’est la différence de mentalité avec Angers. Les Angevins sont assez traditionnels, les Tourangeaux plus décontractés et bons vivants… Ce sont des gens qui aiment faire la fête et sont plutôt épicuriens, le fameux art de vivre à la française… ? Ici, on n’est pas dans le pays de Rabelais pour rien !

Ce que j'aime faire à Tours

Justement faire le tour des restaurants du vieux Tours, pour les connaisseurs c’est la rue Colbert qui recèle les meilleures adresses… Il y en a à foison et tous meilleurs les uns que les autres. Des plus exotiques (deux japonais qui ont un succès monstre, un super bon libanais et même un éthiopien !) au menu gastronomique français à 30€, on n’est jamais déçu. J’adore aussi la guinguette l’été en bord de Loire. On y trouve une ambiance de vacances avec des concerts. Sur la rive Nord, on peut même boire un verre dans un transat sur un banc de sable en admirant la Loire et la rive sud. Super sympa après une journée de travail en plein mois d’août quand tout le monde est parti en vacances. J’apprécie la proximité de la ville avec la nature, entre les bords de Loire et du Cher, les vignes au nord ouest et les forêts en allant vers Chinon, il a de quoi faire de belles balades à vélo.

Ce que j'aime faire dans la région Centre-Val de Loire

Descendre la Loire en canoë entre amis d’Amboise à Rochecorbon. Dans le pays des domaines viticoles, visiter les caves de Vouvray, Chinon, Panzoult, Montlouis, Bourgueil, se promener dans les vignes, déguster un verre avec des rillons et du Sainte Maure. En été, tous les petits villages alentours organisent des festivals. Entre « Terres du Son » à Monts, « Aucart de Tours » à Tours, « Jazz en Touraine » à Montlouis sur Loire, « Yzeures n’rock » à Yzeures sur Creuse, il y en a pour tous les goûts musicaux et de quoi passer de très bons moments.

Ce que j'aime moins

Son conservatisme, c’est une ville qui mise tout sur l’histoire, le passé et qui pour moi ne vit pas dans son époque, notamment d’un point de vue culturel et architectural. Ayant aussi vécu à Nantes où la municipalité ose toujours des choses innovantes, Tours ne se renouvelle pas vraiment. Certains musées n’ont pas changé leurs collections depuis de nombreuses années.

Mon quartier préféré de Tours

J’ai habité le quartier des Halles en plein centre ville, à côté de la place du Monstre et de la place Chateauneuf. Rien de tel pour profiter de la gastronomie tourangelle : ses bons produits sous les Halles, ses petits restos trop bons et ses bars. Depuis trois ans, on recherchait une maison avec mon ami. On a finalement trouvé à Joué-lès-Tours, la 2ème ville d’Indre-et-Loire (35 000 habitants). Il y a des quartiers très différents dans cette ville, des logements sociaux et des quartiers plus pavillonnaires. C’est là qu’on a trouvé notre bonheur : une maison mitoyenne avec un jardin à un prix encore tout à fait abordable, le tout à 10 minutes du centre-ville de Tours en voiture et 20 en vélos !

Découvrez notre classement des villes boostées par le TGV !

Découvrez notre classement des villes étudiantes !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Angers

Jacqueline : «A Angers, il y a beaucoup d’espaces verts, de maisons avec des jardins sur la rue, ce qui donne l’impression d’être à la campagne en pleine ville.»

Lire la suite »

Vivre au Mans

Camille : ” Le Mans est une ville de contrastes, tant dans l’architecture, l’ambiance, que l’urbanisme. ”

Lire la suite »

Vivre à Tours

Marie-Pierre : “Depuis dix ans, les bords de Loire ont été aménagés en piste cyclable, tous les tronçons sont finis et on peut aller jusqu’à Nantes en vélo !”

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES