Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

“Paris, c’est vraiment la ville de tous les possibles, de toutes les rencontres !”
Alexiane
Scénariste
“Paris, c’est vraiment la ville de tous les possibles, de toutes les rencontres !”
Alexiane
Scénariste

Vivre à Paris

Pourquoi venir vivre à Paris ?

J’ai passé mes années de collège et lycée à Rouen, une ville que j’ai beaucoup appréciée car ça bouge pour les jeunes. Il y a beaucoup de bons lycées, un conservatoire de danse et de théâtre très dynamique… Mais quand j’ai postulé pour faire une classe préparatoire littéraire, j’avais très envie de « monter à la capitale » pour poursuivre mon rêve qui était de faire du cinéma. Pour pouvoir rencontrer des personnalités d’horizons très différents, de cultures et d’opinions variées, des panels de vies hétéroclites, Paris me semblait le creuset cosmopolite idéal ! Très riche humainement et très inspirant si on veut travailler dans le domaine artistique !

Ce que j'y ai trouvé

Je n’ai pas été déçue ! Au lycée Chaptal, un excellent établissement, je suis tombée sur des professeurs très impliqués, dont le désir était de nous ouvrir des horizons. J’avais une soif de découverte et Paris était à la mesure de ma curiosité. En même temps, ces deux années de prépa ont été une période de transition car je me suis installée en colocation avec une amie dans un appartement à Saint-Lazare , la gare des Normands ! J’adorais remonter vers le 17ème par le Boulevard des Batignolles, un Paris encore romantique avec les arbres dont les couleurs changent au rythme des saisons. Je me suis aussi très vite adaptée aux codes de Paris grâce à une amie parisienne. La petite jeunette qui débarque de Province a dû se forger une carapace pour éviter la drague un peu lourde. Autant j’étais ravie culturellement et intellectuellement, autant personnellement c’était un peu plus mitigé…


Et puis j’ai fait mon trou. Je me suis constituée mon réseau amical, même si ce n’est pas un cocon comme on peut avoir en province toujours avec les mêmes gens, ce qui a un côté protecteur. Une de mes professeurs de prépa citait Balzac, chantre de la Province :« il faut être sans cœur et sans patrie pour être de Paris ». Je ne suis plus d’accord avec cette affirmation : même si la ville peut avoir des côtés antipathiques de prime abord, il faut s’y plonger et en découvrir ses coins secrets pour s’y attacher.

Ce que j'aime faire à Paris

J’ai trouvé mes repères, des îlots tranquilles comme autour du Parc du Luxembourg, vers le Panthéon, le Bois de Vincennes, le Parc Monceau pour lire un bouquin, les Buttes Chaumont, le Parc de la Villette, la Cité des Sciences…. Je me suis mise au Vélib, ce qui change la vision de la ville. Je sors beaucoup écouter des artistes qui me font découvrir des lieux hétéroclites : de l’Olympia aux petits cafés autour du Panthéon ou aux Caves de Saint-Michel. Et j’adore aussi aller au théâtre et à l’opéra.. Paris, c’est vraiment la ville de tous les possibles et de toutes les rencontres ! Impossible de s’y ennuyer !

Ce que j'aime faire dans les environs de Paris

Dans le Bois de Boulogne, j’aime beaucoup le Parc de Bagatelle et ses roses au printemps et la Fondation Louis Vuitton, un écrin lumineux pour des expositions toujours monumentales comme la dernière en date La collection Morozov. Un peu plus loin, la vallée aux Loups dans le sud de Paris est une balade très sympa. On peut s’y rendre en RER, et j’ai découvert récemment qu’on peut même y aller à vélo. Sinon, avec toutes les gares qui vous emmènent partout, on peut rayonner partout en France, et même en Angleterre, aux Pays-Bas, en Italie ! Paris est une ville carrefour, on peut vraiment s’échapper tout azimuts !

Ce que j'aime moins

Justement c’est qu’on a besoin d’aller respirer ailleurs, pour se reconnecter à la nature et aux saisons. C’est une ville assez vorace en temps et en énergie. Si on ne fait pas attention, on peut vite se sentir seuls dans la foule… Le temps de Paris n’est pas le même qu’en province. La pulsation y est différente. Cette sorte de « décalage horaire » crée souvent un temps de latence quand je me rends chez des amis ou dans ma famille. La ville n’est parfois pas très propre… Et bien sûr, l’éléphant au milieu de la pièce : les loyers sont chers…

Mes quartiers préférés de Paris

J’habite dans l’est parisien, du côté de Vincennes. J’aime bien car c’est assez vivant, pas seulement en journée comme dans les quartiers de bureaux. En métro tout est vite accessible avec la ligne 1 ou la 14. Les constructions sont un peu moins hautes, c’est moins étriqué, il y a plus d’espaces verts. J’aime bien la coulée verte et les fontaines du côté de la Place de la Nation ou du Boulevard Voltaire. J’aime aussi beaucoup le quartier du Père Lachaise, rue des Pyrénées. C’est assez mixé et on a l’impression d’être dans un village à Paris !

Découvrez notre classement des villes les plus riches en patrimoine historique !

Découvrez notre classement des villes avec le plus de lycées classés, publics et privés !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Nantes

Laetitia : « J’aime beaucoup aller faire un tour sur l’île de Nantes. Il y a tout un univers assez magique imprégné de l’esprit de Jules Verne avec les Machines de l’Île. »

Lire la suite »

Vivre à Fontainebleau

Hugo : “De la maison, il suffit de 5 minutes à pied pour rejoindre la forêt. C’est une situation très privilégiée ! Et c’est une forêt sportive avec des sites d’escalade fabuleux et du relief, idéal pour le trecking et le VTT !”

Lire la suite »

Vivre à Bordeaux

Myriam : “La beauté de la ville nous a conquis ! Deux ans et demi plus tard, nous validons à 200 % notre choix !”

Lire la suite »

Vivre à Caen

Stéphanie : “On aime beaucoup la région, entre campagne et mer. Les paysages normands sont très jolis, de vraies images de cartes postales !”

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES