Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

« Dès les premières semaines, j’ai rencontré des gens et noué des relations solides »
Maxime Boulan
Etudiant
« Dès les premières semaines, j’ai rencontré des gens et noué des relations solides »
Maxime Boulan
Etudiant

Vivre à Lille

Ce qui m'a amené à Lille ?

J’ai découvert Lille en passant mes oraux de l’EDHEC et j’ai immédiatement accroché avec la ville. En comparaison avec d’autres villes où je suis allé pour les entretiens d’admission, Lille m’a tout de suite paru plus accueillante et adaptée à une vie d’étudiant. La chaleur des habitants, le côté pratique des transports en commun (deux lignes de métro et de tram qui m’amènent directement sur le campus) et la proximité de commerces et de restaurants en ville m’ont encouragé dans mon choix.

Ce que j'y ai trouvé

Ce qui m’a étonné avant tout, c’est la facilité avec laquelle je me suis acclimaté à la ville et à mon nouveau rythme de vie. Dès les premières semaines, j’ai rencontré des gens et noué des relations solides qui durent aujourd’hui encore. J’ai eu le sentiment de devenir lillois à partir du moment où je connaissais les lieux où sortir, où se balader et où retrouver mes amis. Il y a toujours quelque chose à faire à Lille, sans rentrer dans une routine monotone et c’est un plaisir d’accueillir les nouveaux étudiants à découvrir cette ville.

Ce que j'aime faire à Lille

Personnellement, je vis pour le cinéma et je vais donc (en temps normal…) régulièrement voir les dernières grosses sorties à l’UGC, ou des rétrospectives et des films indépendants dans de plus petits cinémas associatifs comme l’Univers aux abords de la ville. Avec une équipe de cinquante bénévoles, je travaille depuis septembre 2019 à l’organisation du Festival du Cinéma européen, qui sélectionne et diffuse des courts-métrages, ce qui m’a donné l’occasion de découvrir les coulisses de ces salles obscures.

Bien sûr, la vie étudiante m’amène régulièrement dans des bars. Il y a notamment la rue Masséna, très animée et bien connue des étudiants où tous se retrouvent autour de bières locales à bon prix, où dans des bars plus excentrés qui proposent souvent quelque chose de différent comme des spécialités de vodkas au Kremlin, ou les fameux zazous de la Pirogue (à vous de découvrir pourquoi le cocktail s’appelle ainsi !). Les boîtes de nuit font aussi la vie nocturne lilloise et contrairement à d’autres villes elles m’ont semblé plus accessibles, ce qui fait que l’on a plaisir à y aller sans « prise de tête ».

Ce que j'aime faire dans la région Hauts-de-France

Pour être complètement honnête, je sors rarement de la ville le week-end (encore une fois, il y a toujours des choses à faire à Lille !). Pour autant, c’est très agréable de savoir qu’on peut voir plein de choses dans la région. Beaucoup d’amis vont souvent en Belgique, il m’est aussi arrivé d’aller près de la mer, à une demi-heure de la ville.

Ce que j'aime moins

Sans doute un cliché pour la région…, mais le froid et la pluie sont inévitables dans la région, surtout en hiver où les températures chutent parfois sévèrement. Mais tordons le cou aux clichés justement, le beau temps et la chaleur sont quand même au rendez-vous en été ! Autrement, comme dans beaucoup de grandes villes, le logement fût compliqué à trouver et les loyers ne sont pas des plus bas. Heureusement, on peut trouver beaucoup de solutions comme des résidences étudiantes et de très bonnes colocations, mais c’est à prendre en compte avant de commencer ses études ici.

Mon quartier à Lille

Je vis près de la Grand’ Place, un endroit que j’affectionne beaucoup et notre point de rendez-vous habituel avec mes amis. C’est aussi juste à côté de la Place du Théâtre, sur laquelle s’impose le magnifique Opéra de Lille, un bâtiment illuminé le soir qui crée une atmosphère particulière la nuit tombée. Sur cette place se trouve le beffroi dont j’entends les carillons jouer l’Hymne à la joie, et ce depuis mon appartement. Le beffroi marque l’entrée dans le Vieux-Lille, un quartier dans lequel je me promène quotidiennement et constitué de bâtiments historiques époustouflants. Pas loin de chez moi se trouvent aussi des rues piétonnes commerçantes, toujours animées, dont la rue de Béthune où se trouvent aussi deux de cinémas évoqués ci-dessus, des restaurants en tout genre et des bars locaux.

Découvrez notre classement des villes créatrices d'emplois !

Découvrez notre classement des villes avec la meilleure accessibilité aux médecins !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Angers

Jacqueline : «A Angers, il y a beaucoup d’espaces verts, de maisons avec des jardins sur la rue, ce qui donne l’impression d’être à la campagne en pleine ville.»

Lire la suite »

Vivre à Toulouse

Adel : “J’ai choisi Toulouse car il y a une vraie solidarité entre les entrepreneurs. Les gens sont accueillants !”

Lire la suite »

Vivre à Nantes

Laetitia : « J’aime beaucoup aller faire un tour sur l’île de Nantes. Il y a tout un univers assez magique imprégné de l’esprit de Jules Verne avec les Machines de l’Île. »

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES