Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

"La première impression c’est l’image de carte postale ! On est frappé par la beauté de l’architecture, des paysages, des points de vue !"
Dominique
Militaire de carrière
"La première impression c’est l’image de carte postale ! On est frappé par la beauté de l’architecture, des paysages, des points de vue !"
Dominique
Militaire de carrière

Vivre à Colmar

Pourquoi venir vivre à Colmar ?

Après avoir été régulièrement muté entre la Moselle et l’Allemagne, ma dernière affectation en tant que militaire de carrière était en région parisienne. Mon épouse alsacienne avait le mal du pays, elle voulait revenir dans le Bas-Rhin. J’ai réussi à me faire muter à Colmar, à 100 km de sa ville de naissance.

Ce que j'y ai trouvé

La première impression c’est l’image de carte postale ! On est frappé par la beauté de l’architecture, des paysages, des points de vue ! Il y a presque dix ans, le climat était encore vraiment continental, on avait pendant 4 mois 80cm de neige ! Aujourd’hui ça peut arriver, mais c’est plus imprévisible. C’est magnifique le week-end pour les randonnées dans les Vosges à 20 km à l’ouest, mais plus gênant quand on travaille. Côté professionnel, ma femme aussi a retrouvé un travail très facilement à l’aéroport de Colmar-Mulhouse. Mon épouse parlant l’alsacien, c’était aussi plus facile de s’’intègrer avec les voisins du cru et dans les villages. Il ne faut pas oublier que dans pas mal de domaine, l’Alsace a un statut particulier notamment pour le régime local de Sécurité Sociale (très avantageux d’ailleurs !). Il y a encore une véritable identification à une communauté, même si les Alsaciens sont accueillants.

Ce que j'aime faire à Colmar

Bien sûr toutes les fêtes traditionnelles : le marché de Noël, magique, la fête du Printemps dans le cadre enchanteur du centre historique… La vie culturelle est assez animée avec deux très beaux musées : le Musée Interlinden (NDLR l’un des musées des Beaux-Arts de province les plus visités) et le Musée du jouet. Il y a aussi pas mal d’épreuves sportives qui animent l’année : le Marathon de Colmar au mois de septembre, le Tour d’Alsace en vélo parrainé par Paul Belmondo ou encore la Course Côte de Turckheim avec Sébastien Loeb qui attire les foules ! Sinon, mon spot à Colmar c’est ce qu’on appelle L’Oeil de Colmar, qui offre une vision panoramique magnifique : par temps clair, on voit les flèches de la Cathédrale de Strasbourg, voire même les Alpes. Enfin, une des richesses de l’Alsace, c’est la gastronomie, je conseille Les Armes de Colmar, un très bon restaurant.

Ce que j'aime faire dans la région Grand-Est

D’un point de vue touristique, il y a pas mal de choses à voir dans le coin ! Pour les amateurs d’histoire comme moi, le musée de la poche de Colmar à Turckheim. Mais aussi les villages typiques de la Route des vins, souvent classés Beaux Villages de France : Ribeauvillé, Riquewihr et Kaysersberg. Sans oublier Eguisheim, un village en escargot à découvrir vu du ciel, c’est magique ! Pour les gourmands et les sportifs, je conseille les fermes-auberges Glasborn au-dessus de Munster qui propose des repas bien roboratifs. Au menu Marcaire (des spécialités à base de cochons) : soupe à l’os, tourte à la viande, rosbif pommes de terres, tarte au fromage… à apprécier après une bonne randonnée pour une meilleure digestion ! La ferme-auberge Musmiss est aussi très apprécié des randonneurs fines gueules !

Ce que j'aime moins

La ville de Colmar à partir de 21h c’est ville morte ! A part Le Barillo, un bar très sympa qui fait parfois dancing et karaoké, il n’y a pas grand-chose… Ma femme étant décédée il y a 3 ans, je me suis un peu posé la question de rester. Mais mes deux filles se sont installées dans la région. Alors ici, c’est chez moi maintenant.

Mon quartier à Colmar

J’habite le quartier Saint-Joseph, c’est un quartier résidentiel de docteurs puisqu’on est juste en face de l’hôpital Pasteur, si j’ai un souci de santé, je suis bien placé ! Il n’y a que des maisons individuelles, c’est très paisible, même si nous sommes à la limite du quartier Europe, le quartier populaire de Colmar.

Envie de découvrir d'autres villes ?

Découvrez notre classement des meilleures villes pour la mobilité douce !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Tours

Marie-Pierre : “Depuis dix ans, les bords de Loire ont été aménagés en piste cyclable, tous les tronçons sont finis et on peut aller jusqu’à Nantes en vélo !”

Lire la suite »

Vivre à Narbonne

Gabrielle : “J’adore retrouver des amis sur les terrasses à l’ombre du Palais des archevêques ou de la Cathédrale Saint-Juste-et-Saint-Pasteur, tout aussi imposante et prestigieuse !”

Lire la suite »

Vivre à Nantes

Laetitia : « J’aime beaucoup aller faire un tour sur l’île de Nantes. Il y a tout un univers assez magique imprégné de l’esprit de Jules Verne avec les Machines de l’Île. »

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES