Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

"J'apprécie l'effervescence des festivals et des touristes, tout en ayant la possibilité de déconnecter avec la mer et de me retrouver dans la nature".
Céline Rousseau
Originaire de Paris
"J'apprécie l'effervescence des festivals et des touristes, tout en ayant la possibilité de déconnecter avec la mer et de me retrouver dans la nature".
Céline Rousseau
Originaire de Paris

Vivre à Cannes

Pourquoi venir vivre à Cannes ?

Parisienne d’adoption depuis mes 20 ans, je devenais « climato-sensible »,  la pluie me pesait vraiment. Cette sensation s’est renforcée quand je me suis installée en free-lance en 2016. J’avais le sentiment de passer ma journée devant une fenêtre de grisaille, cela n’avait pas une incidence très positive sur mon moral… De mes terres picardes, j’avais depuis toujours une envie d’ailleurs et été très attirée par la mer. J’ai assez vite éliminé la côte atlantique car le climat est trop incertain. Comme je travaille dans les relations publiques, j’ai découvert Cannes à travers un évènement au mois de septembre. Je descendais de la gare de Lyon et 5h30 plus tard, j’arrivais au soleil dans une atmosphère à la fois effervescente et paisible, ça m’a tout de suite plu ! J’y suis revenue à des saisons différentes pendant deux ans et début 2020, j’ai sauté le pas !

Ce que j'y ai trouvé

Je ne m’attendais pas autant de nature. Je suis arrivée en début d’année et même en plein hiver, c’est toujours verdoyant et fleuri : les citronniers (on est tout près de Menton, la capitale du citron !) et les orangers, puis les mimosas en février, et c’est le défilé des fleurs méditerranéennes, colorées et exubérantes. En termes de climat, je suis aux anges ! La  douceur de vivre est très agréable. La ville est de taille moyenne, et en tant qu’ex-parisienne, je n’ai pas de voiture et j’adore pouvoir tout faire à pied. Même si dans ce contexte un peu particulier, la ville est plus calme que d’habitude, j’apprécie d’avoir la possibilité de me déconnecter et de me retrouver dans la nature tout en ayant ce côté bouillonnant des festivals et des touristes. C’est assez rare pour une ville de province.

Ce que j'aime faire à Cannes

J’habite un peu sur les hauteurs  de la ville et j’adore descendre vers le centre et me retrouver en 10 minutes de marche le long de la mer ! C’est très vivant et vivifiant de voir la mer tous les jours. L’été, il y a la plage et il y en a pour tous les goûts : La Croisette pour le côté glamour à côté du Palais des festivals, une plage familiale, une plage aménagée en base nautique avec tous les sports inimaginables, des criques cachées pour les amoureux, les plages du Midi presque houleuse pour sauter dans les vagues et même une plage avec peu de profondeur pour les  handicapés !

Ici, j’ai l’occasion de faire du yoga soit sur la plage, soit sur un paddle, ça me change de la salle sans fenêtre de mon quartier parisien… J’adore également flâner dans les marchés, notamment celui de Forville, le plus réputé de Cannes. Les alentours regorgent de petits producteurs et d’artisans incroyables qui proposent des produits locaux de grande qualité.

Ce que j'aime faire sur la Côte d'Azur

A pied ou en bateau, j’ai l’embarras du choix pour les balades ! En face de Cannes, on peut rejoindre les Iles de Lérins en un quart d’heure en bateau, c’est un endroit de toute beauté ! J’aime longer la côté et rejoindre Mandelieu-La Napoule, petite station balnéaire très charmante avec son château fortifié qui tombe à pic dans la mer. C’est aussi très réputé pour le golf à l’ombre des pins parasols qui existe depuis 1891 ! Un peu plus loin à 10 min en train, j’adore aller à Théoule-sur-Mer, le bord de mer est sublime avec les falaises de L’Esterel qui tombent dans la mer  bleu azur.

De l’autre côté de Cannes, on accède très vite au joli port de Golfe Juan et à Antibes, très connu pour le cap d’Antibes et le sentier du littoral, qui serpente le long de la mer  à travers la garrigue et les pierres. La vieille ville d’Antibes est aussi très chouette. Dans l’arrière-pays, le village d’artistes de Saint-Paul-de-Vence situé sur un promontoire, avec sa Fondation Maeght et sa Chapelle Matisse est l’occasion d’une escapade culturelle !

Ce que j'aime moins

Sincèrement en dehors du coût de la vie quand même assez élevé, pour rien au monde je ne partirais ! Certes, il ne faut pas croire qu’on va doubler son pouvoir d’achat, mais on paye une qualité de vie. Pour 700 € de loyer, moins que ce je dépensais à Paris, j’ai un appartement de 30 m2 avec 30m2 de jardin (le luxe !) dans une résidence très arborée avec deux piscines privées. Comme dans toutes les grandes villes, l’incivilité est présente mais le maire David Lisnard (réélu en 2020 à 88 % !) a fait beaucoup pour la sécurité et pour rendre la ville encore plus agréable.

Mon quartier préféré de Cannes

J’habite à Vallauris exactement, dans un quartier qui commence à grimper car dès qu’on sort du centre-ville, c’est très escarpé. Je vais d’ailleurs m’acheter un vélo électrique ! Le quartier s’appelle la Californie, c’est très nature et ça surplombe la baie, avec un petit côté select, ça porte bien son nom ! 

Envie de découvrir d'autres villes ?

Découvrez notre classement des villes desservies par le train de nuit !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Narbonne

Gabrielle : “J’adore retrouver des amis sur les terrasses à l’ombre du Palais des archevêques ou de la Cathédrale Saint-Juste-et-Saint-Pasteur, tout aussi imposante et prestigieuse !”

Lire la suite »

Vivre à Tours

Clémence : “les Tourangeaux sont décontractés et bons vivants, plutôt épicuriens. On n’est pas dans le pays de Rabelais pour rien !”

Lire la suite »

Vivre au Havre

Boris : “J’ai tout de suite adoré la ville, son urbanisme aux larges et profondes perspectives, son ambiance à la fois populaire et apaisée.”

Lire la suite »

Vivre à Aix-en-Provence

Charles & Béatrice : une ville foisonnante de vie, très riche culturellement. Et une région magnifique qui recèle de véritables petits bijoux de villages.

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES