Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

“ Avec les montagnes des Pyrénées enneigées en perspective, un paysage très vallonné recouvert de vignes, la campagne aux environs a des petits airs de Toscane. ”
Eric et sa famille
Originaire de Troyes
“ Avec les montagnes des Pyrénées enneigées en perspective, un paysage très vallonné recouvert de vignes, la campagne aux environs a des petits airs de Toscane. ”
Eric et sa famille
Originaire de Troyes

Vivre à Auch

Ce qui m'a amené à vivre à Auch ?

Une promotion ! Sapeur-pompier à Bourges, je venais d’avoir mon concours de directeur de service. J’étais attiré par le Sud-Ouest, un poste était ouvert dans le Gers, un joli petit département donc idéal pour commencer !

Ce que j'y ai trouvé

J’ai été ébloui par la lumière ! Je suis arrivé en septembre, il faisait un temps radieux, j’avais l’impression d’être toujours en vacances. Avec les montagnes des Pyrénées enneigées en perspective, un paysage très vallonné recouvert de vignes, la campagne aux environs a des petits airs de Toscane. Il y a d’ailleurs beaucoup d’Italiens et d’Espagnols qui se sont installés dans cette région après-guerre, puis aujourd’hui pas mal d’Anglais qui ont élu domicile dans le Sud-Ouest, j’avais des collègues anglais chez les pompiers. Ça a un petit côté dépaysant, d’ailleurs dans le Gers, entre les villages de Cologne, Montréal, Barcelone… du Gers bien entendu, on peut faire le tour de l’Europe en quelques kilomètres. 

C’est aussi une ambiance très rurale, Auch, c’est une petite bourgade de province où tout le monde se connait. Mais attention, le Gers a beau être rural, la fibre haut débit est présente presque partout. Les Gersois sont très sympathiques. Les amis de nos amis sont nos amis, donc si on ne vient pas avec l’arrogance de la grande ville, on fait vite connaissance.  Ce qui m’a aussi frappé, c’est l’accent rugueux de certains Gersois. Mais pour eux, c’est moi qui avais un accent. Le nord pour les Gersois, c’est tout ce qui est au nord de la Garonne…

Ce que j'aime faire à Auch

C’est comme dans “Le bonheur est dans le pré”, il faut aimer le rugby et le canard (magret et foie gras) ! Le Gers est un véritable pays de Cocagne, tout y pousse ! Le climat est idéal (peu de neige l’hiver, même si des clubs de ski locaux organisent des excursions à la journée dans les Pyrénées, chaud l’été surtout les jours de vent d’autan, mais jamais étouffant). C’est l’endroit idéal pour s’installer avec des jeunes enfants. On y trouve de tout à profusion : le melon de Lectoure, l’ail de Lomagne, le veau sous la mère « Lou Betet » et des vins très variés (la moitié du Gers est planté de vignes !). Ça va de l’Armagnac, en passant par le floc de Gascogne et par des rouges taniques aux vins moelleux. Il faut aimer manger et boire ! 

Ce que j'aime faire dans la région Occitanie

Si on aime la nature, alors on est heureux ! J’étais dans un club de VTT très sympa, où je vais encore maintenant que je suis à Toulouse. Mais il ne faut pas avoir peur de monter et descendre, avec les petites collines de la région, il y a sans cesse des dénivelés ; lors de balades de 50 km on fait rapidement 1 000 mètres de dénivelé. Dans la région, Il y a aussi beaucoup de férias, les fêtes locales où les jeunes en tenue locale (béret et foulard rouge) s’amusent, mais où l’ambiance reste toujours très bon enfant.  Une autre tradition, c’est la tauromachie. A Vic-Fezensac, les aficionados se targuent d’avoir les plus gros taureaux de France. Et si on aime le jazz, rendez-vous au superbe festival de Jazz in Marciac !

Ce que j'aime moins

Les Gersois adorent leur tranquillité et le calme de leur département. Auch n’a que 30 000 habitants, Il n’y a pas de Fnac, pas de Darty. Après 20h, il ne se passe pas grand-chose (NDLR un tiers de la population a plus de 60 ans).  Auch n’est qu’à 80 km de Toulouse, mais c’est très mal desservi : le train est un omnibus qui met 1h30 pour faire la distance.  Le Gers ne dispose pas d’autoroute mais seulement d’une voie rapide reliant Auch à Toulouse dont le dernier tronçon de 20 km n’est toujours pas fini.

Mon quartier à Auch

J’habitais dans un premier temps en centre-ville, puis à 2km en limite de la pleine campagne dans une maison entourée de près et de collines. Il y a beaucoup de maisons en vente et elles ne sont pas chères, mais les locations de maisons de plus de trois chambres sont très difficiles à trouver. Je mettais 3 minutes pour aller au travail, 5 quand il y avait un tracteur !

Envie de découvrir d'autres villes ?

Découvrez notre classement des villes les plus vertes !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Strasbourg

Thomas : “J’aime cette ville simple et calme, très riche culturellement et en même temps très agréable à vivre.”

Lire la suite »

Vivre à Rouen

Félicie : ” Rouen, c’est une vraie ville d’artistes. On a aussi la chance d’avoir un centre-ville avec encore beaucoup de petites boutiques indépendantes “

Lire la suite »

Vivre à Toulon

Carole : “J’adore traverser l’immense rade avec les navettes maritimes, on a l’impression d’être en vacances ! On a la chance d’avoir des plages avec des restaurants les pieds dans l’eau et même des criques comme l’Anse Méjean en pleine ville, c’est magique !”

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES