Clic ta ville

Partagez l’article sur vos réseaux :

" Il y a beaucoup d'espaces verts, de maisons avec des jardins sur la rue, ce qui donne l'impression d'être à la campagne en pleine ville. " 
Jacqueline, en couple
Originaire de Paris
" Il y a beaucoup d'espaces verts, de maisons avec des jardins sur la rue, ce qui donne l'impression d'être à la campagne en pleine ville. " 
Jacqueline, en couple
Originaire de Paris

Vivre à Angers

Ce qui m'a amené à Angers ?

Le travail de mon mari. Laurent avait trouvé un job de directeur du centre de congrès d’Angers. Nous habitions à l’époque à Tours avec ma fille. J’avais l’impression que c’était un peu la même région et que ça n’allait pas changer grand-chose. Je l’ai donc rejoint sans me poser trop de questions.

Ce que j'y ai trouvé

Justement, Angers ayant une taille comparable à Tours (NDLR Angers 150 000 versus 143 000 habitants), j’ai été frappée par le centre-ville que j’ai trouvé petit. La ville intra-muros est assez limitée, il y a peu de centres d’attractivité. Par contre, c’est très joli, le château des ducs d’Anjou en bord de Maine est majestueux, c’est vraiment la signature de la ville.  Il y a aussi beaucoup d’espaces verts, beaucoup de maisons avec des jardins sur la rue, ce qui donne le sentiment d’une ville aérée, on a l’impression d’être à la campagne  en  pleine ville. Au niveau économique, c’est aussi une ville très attractive, qui s’intéresse aux nouvelles technologies et qui va de l’avant. Ça se ressent car c’est une grande ville étudiante, avec de très bonnes écoles comme l’ENSAM.

Ce que j'aime faire à Angers

J’avais mes petites habitudes, en particulier le marché du samedi matin, très sympa. On faisait beaucoup de vélo en bordure de la Maine, de la Mayenne. Avec mon mari, nous profitions aussi de l’offre culturelle de la ville, très dynamique à ce niveau : le Festival Premier plan au mois de janvier pour les premiers films, le musée Jean Lurçat, avec des tapisseries contemporaines magnifiques, un Centre dramatique national Le Quai sur la cale de la Savatte juste en face du Château, ou encore le théâtre municipal avec des programmes très intéressants.

Ce que j'aime faire dans la région Pays de la Loire

Nous aimions aller marcher à Avrillé, c’est une ancienne carrière d’ardoises réaménagée en très grand parc. C’est très verdoyant, assez vallonné avec les anciens « terrils » d’ardoises, et avec des points d’eau dans les anciens puits. Une de nos balades préférées, c’était l’île Saint-Aubin sur laquelle on ne peut accéder qu’en barque  avec un passeur. On peut faire le tour de l’île à pied car c’est tout piétonnier, il y a une guinguette, c’est idéal pour se sentir déconnecté. Et puis à Angers, on est encore dans le Pays de Loire, et on  a la chance d’avoir deux beaux châteaux à proximité, Le Plessis Macé et Le Plessis Bourre et l’Abbaye de Fontevraud, une pure merveille.

Ce que j'aime moins

Les gens sont un peu froids, pas très accueillants, on est dans l’entre-soi d’un milieu assez traditionnel. Et comme je le disais la petitesse du centre-ville. La Place du ralliement porte bien son nom, tout se passe là, c’est pas très varié…

Mon quartier préféré de Angers

J’aimais beaucoup La Doutre, un quartier médiéval qui justement était un peu délaissé en termes d’évènements alors qu’il a beaucoup de charme.

Découvrez notre classement des villes les moins stressantes !

Découvrez notre classement des villes les plus vertes !

Découvrez d'autres témoignages !

Vivre à Fontainebleau

Hugo : “De la maison, il suffit de 5 minutes à pied pour rejoindre la forêt. C’est une situation très privilégiée ! Et c’est une forêt sportive avec des sites d’escalade fabuleux et du relief, idéal pour le trecking et le VTT !”

Lire la suite »

Vivre à Cannes

Céline : “J’apprécie l’effervescence des festivals et des touristes, tout en ayant la possibilité de déconnecter avec la mer et de me retrouver dans la nature”.

Lire la suite »

Vivre à Toulouse

Adel : “J’ai choisi Toulouse car il y a une vraie solidarité entre les entrepreneurs. Les gens sont accueillants !”

Lire la suite »

Vivre à Auch

Eric : “Avec les montagnes des Pyrénées enneigées en perspective, un paysage très vallonné recouvert de vignes, la campagne aux environs a des petits airs de Toscane.”

Lire la suite »

Laisser un commentaire

TOUS VOS COMMENTAIRES